Le conseil d’administration du groupe de semi-conducteurs Qualcomm a rejeté lundi l’offre non sollicitée de son concurrent Broadcom, évaluée à 130 milliards de dollars. Cette proposition, qui serait l’une des plus grosses de ce type dans les nouvelles technologies, avait été faite le 6 novembre.