Pour Mark Zuckerberg, le boss de Facebook, la vie privée fait partie d’un passé qu’il considère comme révolu.