Michael O’Leary, le patron de Ryanair, l’a encore affirmé récemment : les poules auront des dents quand un syndicat entrera dans sa compagnie aérienne. C’est bien pourtant ce qui est en train d’arriver, puisque les appels à se syndiquer se …