Pour tenter de faire face à une chute continue du nombre de skieurs et lutter contre leur image de destination coûteuse, les stations de Suisse, berceau des sports d’hiver, cherchent à se relancer grâce à des forfaits « low cost ».