La compagnie aérienne à bas coût Ryanair a dévoilé mardi un bénéfice après impôt en hausse de 11% au premier semestre, mais a revu en baisse ses prévisions du tarif en raison de la crise des annulations de vols.