La compagnie aérienne low cost se dit prête à affronter des mouvements de grogne de ses pilotes. Elle va désormais recruter ses commandants de bord… en Afrique du Sud.