25 millions d’euros. C’est ce que va perdre la compagnie aérienne low cost Ryanair après avoir décidé d’annuler la plupart de ses vols les moins rentables, mais aussi après que l’entreprise a dû faire face à un manque de pilotes, la majorité de ceux-ci prenant leur vacances au mois de septembre alors que le « plan été » tient, comme pour la plupart des autres compagnies de l’air, jusqu’au 15 octobre.