La direction de Ryanair essayait d’apaiser les tensions sociales dans l’entreprise en rencontrant mardi soir les représentants syndicaux de ses pilotes irlandais, une première pour la compagnie aérienne qui semble amorcer un nouveau virage.