Le conseil des ministres a approuvé jeudi en deuxième lecture l’avant-projet de loi visant à assurer un service minimum dans les chemins de fer