Google se retrouvait dimanche sur le banc des accusés dans le débat en cours sur le sexisme dans la « tech », milieu dominé par les hommes, après qu’un de ses salariés a expliqué la très faible présence des femmes par des différences « biologiques ». …