La Russie a saisi jeudi l'Organisation mondiale du commerce (OMC), comme l'ont déjà fait la Chine et l'UE, dans le dossier des droits de douanes