La direction du constructeur allemand Volkswagen a annoncé mardi suspendre son lobbyiste en chef pour le rôle qu’il a joué, de son propre aveu, dans l’organisation des tests d’émissions polluantes sur des singes.