Le constructeur japonais Toyota rappelle à nouveau 1,17 million de voitures dans le monde en raison d'un problème potentiel aux airbags du sous-traitant Takata.