Le gouvernement japonais a estimé vendredi qu'il serait "extrêmement difficile" de renégocier le nouveau traité de libre-échange transpacifique