Les tracteurs agricoles devraient prochainement être équipés de plaques d'immatriculation spécifiques, uniquement accordées à ceux qui exercent une activité professionnelle agricole. Le régime particulier dont ces engins bénéficient a fait exploser le nombre d'abus, ces dernières années, et ce, au détriment du secteur du transport.