Le PDG d’Uber a révélé mardi que les données de 57 millions d’utilisateurs à travers le monde ont été piratées à la fin 2016.