L'administration ne dispose déjà pas des moyens suffisants pour remplir ses missions, elle en aura encore moins demain estime la CSC-Services publics. Elle répond à l'annonce du remplacement de fonctionnaires limité à un départ sur trois en Région wallonne et en Fédération Wallonie-Bruxelles.