L’Open Vld plaide pour l’introduction d’un « impôt forfaitaire social », selon lequel tout ce qui se situe au-dessus de la partie non imposable du