Deux start-up wallonnes ont profité du nouveau programme d’échange avec le Québec.