Une cyberattaque mondiale massive pourrait provoquer jusqu’à 53 milliards de dollars (46 mds d’euros) de pertes économiques, soit environ autant