Une société japonaise de services en ligne va bientôt proposer à ses salariés d’être partiellement rémunérés en bitcoin, afin de mieux comprendre cette monnaie virtuelle, a indiqué vendredi à l’AFP une porte-parole de l’entreprise.