En cause : l’effritement des revenus des Britanniques, sous l’effet du Brexit.