Le conseil des ministres a approuvé vendredi une réforme en profondeur du droit des sociétés et des associations. Le nouveau Code des sociétés