On n’a pas fini de parler de la chute de l’action UCB lundi (-18 %) due à la découverte par le groupe pharmaceutique belge et son partenaire américain Amgen, au cours d’essais cliniques en phase III, qu’une molécule prometteuse était assortie de probables effets secondaires au niveau cardio-vasculaire. I