Les réactions internationales n'ont pas tardé à affluer, dans les heures qui ont suivi la signature par le président américain Donald Trump des