La compagnie irlandaise met tout en place pour empêcher les pilotes de négocier et s’organiser à un niveau européen. La lettre avait surpris plus d’une personne. Jeudi dernier, Michael O’Leary, le patron de Ryanair, écrivait à ses 4 200 pilotes en …