Le constructeur automobile suédois Volvo a annoncé lundi qu’il allait vendre des « dizaines de milliers de voitures autonomes » à Uber, leader mondial des VTC. Volvo, qui appartient au groupe chinois Geely, a précisé qu’il livrerait des SUV XC90 entre 2019 et 2021, aux termes d’un accord non exclusif signé en 2016.