Article tagué cis

France : croissance révisée à la baisse

La croissance de l'économie française au troisième trimestre a été révisée à la baisse à 0,1% contre une précédente estimation de 0,2%, a annoncé vendredi l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Le produit intérieur brut (PIB) de la France s'est contracté de 0,1% au deuxième trimestre par rapport aux trois mois précédents, a précisé l'Insee, maintenant le chiffre publié en novembre.

France : le moral des ménages s’améliore

Le moral des ménages français s'est amélioré en décembre pour la première fois depuis mai 2012, ceux-ci exprimant une plus grande confiance quant à leur situation financière personnelle passée et future notamment, a annoncé jeudi l'Insee. L'indicateur de confiance des ménages, destiné à anticiper l'évolution de la consommation a gagné deux points par rapport à novembre, à 86 points, a précisé l'Institut national de la statistique et des études économiques dans un communiqué.

Le surplus de la lutte contre la fraude pour la compétitivité

REPORTERSJohn Crombez a précisé que si les estimations du produit de la lutte contre la fraude étaient dépassées, le pourcentage de 10% pourrait être relevé.

Déficit à 3% : le FMI n’y croit pas

Le FMI a estimé vendredi que la France ne parviendrait pas à ramener son déficit public sous la barre des 3% de son produit intérieur brut (PIB) en 2013, contrairement à l'objectif affiché par le gouvernement.Dans un communiqué, le Fonds monétaire international a précisé que le déficit de l’État, des collectivités locales et de la Sécurité sociale atteindrait 3,5% du PIB et que la croissance dans le pays resterait exposée "à des risques de dégradation".

TF Discovery investit 184 millions

Le groupe de télévision français TF1 a annoncé jeudi que l'américain Discovery pourrait investir au moins 184 millions d'euros dans ses chaînes, et notamment Eurosport, dans le cadre d'une "alliance stratégique" en négociation entre les groupes. Les "négociations exclusives" entre les deux groupes, annoncées le 13 novembre, devraient aboutir à un accord "dans les prochaines semaines", ajoute TF1 dans un communiqué."Discovery pourrait prendre une participation minoritaire de 20% dans le groupe Eurosport" pour un montant d'environ 170 millions d'euros en numéraire, a précisé TF1. L'américain pourrait aussi disposer d'une option pour acquérir 51% du capital dans les deux ans. S'il l'exerçait, TF1 disposerait à son tour d'une option de vente pour lui céder les 49% restants et sortir totalement de la chaîne sportive.

Belfius ne sera plus sponsor du Club de Bruges après la saison prochaine

REPORTERSBelfius a précisé que cette décision n'avait rien à voir avec la situation sportive du Club.

Alstom : contrat de 440M d’euros en Italie

Le groupe industriel français Alstom a obtenu un contrat de 440 millions d'euros pour fournir 70 trains régionaux à la compagnie italienne Trenitalia, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.Ces trains, qui seront conçus et produits dans l'usine d'Alstom de Savigliano, près de Cuneo en Italie (nord-ouest), opèreront dans plusieurs régions italiennes et assureront notamment la liaison entre l'aéroport international de Fiumicino et la gare de Rome Termini, a précisé l'entreprise.

Un grand cru classé acheté par un Chinois

Un industriel de Chine a acquis fin novembre le château de Bellefont-Belcier dans le vignoble bordelais, le premier grand cru classé de Saint-Emilion acheté par un investisseur de ce pays, a-t-on appris jeudi auprès de l'intermédiaire de la vente.La transaction, qui est "finalisée" selon le cabinet Franck Lagorce Conseil, est intervenue la semaine dernière pour un montant qui n'a pas été communiqué. L'acquéreur est un industriel chinois de 45 ans présent dans le fer, a-t-on précisé de même source.

Nationalisation : Montebourg persiste

Un contrôle public de l'Etat du site sidérurgique de Florange, qu'ArcelorMittal souhaite en partie fermer, serait "respectueux de l’État de droit français et européen", a déclaré lundi le ministre du Redressement productif. "Une prise de contrôle public temporaire est une option parfaitement raisonnable, qui est en train de s'imposer, parce qu'elle est à coût nul pour le contribuable, qu'elle est respectueuse de l'Etat de droit français et européen", a expliqué Arnaud Montebourg en marge d'une visite de l'usine Duralex près d'Orléans.Les méthodes d'ArcelorMittal "relèvent du non respect des engagements, du chantage et des menaces", a-t-il par ailleurs taclé. "Quand j'ai déclaré 'nous ne voulons plus de Mittal en France', j'ai voulu dire que nous ne voulons plus des méthodes de Mittal en France, des méthodes qui relèvent du non-respect des engagements, du chantage et des menaces", a précisé le ministre.

Bière : Carlsberg dénonce une « taxe-choc »

Le brasseur danois Carlsberg, propriétaire de Kronenbourg, s'est indigné mercredi de la forte augmentation de la taxe sur la bière prévue par le gouvernement français, qui devrait entrer en vigueur au 1er janvier."Elle représente une violation des principes de concurrence au sein du marché intérieur européen et favorise la filière vinicole", a indiqué à l'AFP le porte-parole du groupe, Jens Bekke. "Avec une hausse de 160%, on parle d'une taxe-choc", a déclaré de son côté le PDG de Carlsberg, Joergen Buhl Rasmussen, au quotidien économique Boersen."C'est de la concurrence déloyale et il n'est pas raisonnable que la taxe soit exclusivement imposée aux brasseurs alors que le vin et les spiritueux ne sont pas touchés", a-t-il ajouté. En outre, "cela va être à l'origine de licenciements en France, ça ne fait aucun doute, puisque le marché va reculer", a estimé M. Buhl Rasmussen.Si le projet de loi est adopté, Carlsberg a l'intention de la contester "au niveau européen", a précisé M. Bekke.>> LIRE AUSSI : La bière est-elle plus taxée chez nos voisins ?

Grèce : l’Allemagne n’attend pas d’accord

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a indiqué jeudi ne pas s'attendre à un accord sur une nouvelle aide internationale à la Grèce avant plusieurs semaines, malgré le vote d'un nouveau plan d'économies par Athènes."Je ne vois pas pour le moment que les décisions soient prises" sur un accord définitif entre les créanciers d'Athènes (UE, FMI et BCE) et la Grèce sur le versement d'une nouvelle tranche d'aide, a expliqué M. Schäuble lors d'une conférence économique à Hambourg (nord de l'Allemagne). Pas "dans les semaines qui viennent", a-t-il précisé.

ING supprime 2.350 emplois en europe

BELGAQuelque 1.350 postes en équivalent temps plein doivent être supprimés dans la branche assurance en Europe d'ici fin 2014 tandis que 1.000 emplois disparaîtront dans la branche bancaire à partir de 2015, a précisé ING.

Ayrault reprend « la quasi-totalité » du rapport Gallois

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé mardi que le "pacte de compétitivité" du gouvernement "reprend la quasi-totalité des préconisations" du rapport Gallois sur la compétitivité des entreprises qui lui a été remis la veille et qui en compte 22.Jean-Marc Ayrault a précisé que les ministres qu'il avait réunis à trois reprises ces dernières semaines sur cette question, avaient "approuvé ce matin" ces mesures lors d'un séminaire gouvernemental.>> A lire aussi - Compétitivité : la TVA augmentera en 2014

354 emplois menacés à Philips Turnhout

BELGA"Aujourd'hui, la direction se voit dans l'obligation de revoir sa position à la suite de nouveaux développements", a précisé Philips.

GM : 2.600 postes supprimés en Europe

Le numéro un américain de l'automobile General Motors (GM) annoncé mercredi qu'il tablait sur 2.600 suppressions d'emplois au total en 2012 en Europe, en majorité grâce à des départs en retraite ou des départs négociés. Quelque 2.300 personnes ont déjà quitté la division européenne du groupe depuis le début de l'année, a précisé un porte-parole en marge de la conférence d'analystes du groupe, qui a vu son bénéfice du troisième trimestre baisser de 12% sur un an, notamment à cause de lourdes pertes en Europe.