Article tagué directeur financier

Affaire Fortis : Gilbert Mittler également inculpé

L'ancien directeur financier du groupe de bancassurance Fortis, Gilbert Mittler, a été à son tour inculpé dans l'affaire Fortis, a appris L'Echo et De Tijd. "Je vais enfin avoir accès au dossier, savoir ce qu'on me reproche précisément et pouvoir me défendre", réagit M. Mittler sur les sites des deux quotidiens.

Gilbert Mittler également inculpé dans l’affaire Fortis

L'ancien directeur financier du groupe de bancassurance Fortis, Gilbert Mittler, a été à son tour inculpé dans ...

EVS: « Notre champ de bataille : ni la Belgique ni l’Europe »

n.dGrâce à l’Euro de football et aux Jeux olympiques, EVS devrait afficher une croissance de 25 % en 2012. Jacques Galloy, numéro 2 et directeur financier d’EVS, nous livre les recettes du succès.

BPI : Nicolas Dufourcq sera directeur général

Selon une source gouvernementale, Nicolas Dufourcq, directeur financier de Cap Gemini, sera le directeur général de la Banque publique d'investissement. Jean-Marc Ayrault a annoncé un peu plus tôt qu'il chargeait le numéro deux de Capgemini d'une "mission" pour définir "la préfiguration" de la future direction générale de la BPI, la nomination de celui qui la conduira ne devant intervenir que dans un second temps.Or selon deux sources gouvernementales, c'est bien Nicolas Dufourcq qui sera nommé au poste de directeur général. Selon un porte-parole de Capgemini (conseil et services informatiques), la mission du Premier ministre a été proposée à M. Dufourcq "assez récemment, il l'a longuement envisagée avec Paul Hermelin" le directeur général, "cette proposition ne se refusait pas". La BPI disposera d'une force de frappe de 35 à 40 milliards d'euros pour financer les petites et moyennes entreprises et sociétés de taille intermédiaire prometteuses.

Vues de BNP sur les dépôts de Fortis

PhotonewsLe Belge Lars Machenil, nouveau directeur financier de BNP Paribas, a jeté un pavé dans la mare, il y a quelques semaines, lors d’une réunion avec les analystes.

Florange : décision d’Arcelor cet été

ArcelorMittal prendra une décision cet été sur l'éventuel redémarrage du site de Florange en Moselle, a déclaré mardi son directeur financier, Aditya Mittal, lors de l'assemblée générale des actionnaires du numéro un mondial de la sidérurgie. Les syndicalistes de Florange ont multiplié leurs appels en faveur d'une reprise de l'activité durant la campagne électorale. Ils réclament le rallumage des deux hauts-fourneaux qui conditionnent l'emploi de 550 des 2.750 salariés du site et le redémarrage de l'unité de "packaging", pratiquement à l'arrêt depuis l'automne. Un redémarrage des installations de Florange "dépendra des conditions économiques et nous prendrons une décision durant l'été de cette année. Nous avons donc encore quelques mois avant de prendre une décision", a déclaré Aditya Mittal.Henri Blaffart, vice-président d'ArcelorMittal Flat Carbone Europe, a de son côté indiqué que le site bénéficiait d'un investissement de 17 millions d'euros pour assurer son avenir. Le directeur général d'Arcelor, Lakshmi Mittal, a également indiqué au cours de l'assemblée, anticiper une hausse de 4 à 4,5% de la consommation d'acier dans le monde cette année, en dépit d'une diminution de la demande en Europe.

Free Mobile se défend

Free, entré avec fracas en janvier sur le marché de la téléphonie mobile, a promis jeudi de mettre le paquet en 2012 pour développer ses infrastructures et faire "monter en puissance" un réseau qui utilise encore très largement celui d'Orange pour acheminer son trafic.Deux mois quasiment après le lancement de l'offre Free Mobile, la maison mère Iliad continue d'entretenir le flou sur le nombre d'abonnés du nouvel opérateur, objet de toutes les spéculations.Le directeur financier du groupe, Thomas Reynaud, a vanté "un immense succès commercial", mais renvoyé toute donnée chiffrée à la publication au mois de mai des résultats du premier trimestre.

Un ancien cadre accuse Renault de fausses factures

Un ancien directeur financier d'une filiale de Renault au Luxembourg a accusé le constructeur français d'avoir pratiqué des fausses factures visant à léser le fisc, lors d'une enquête de la justice sur ...

Fausses factures/Renault : un ex-cadre accuse

Un ancien directeur financier d'une filiale de Renault au Luxembourg a accusé le constructeur français d'avoir pratiqué des fausses factures visant à léser le fisc, lors d'une enquête de la justice sur les motifs de son licenciement, rapporte Libération mercredi.Etienne Mars, directeur financier de Renault Retail Group (RRG) licencié en 2009, fait partie des trois cadres de cette filiale luxembourgeoise qui se sont portés partie civile dans l'enquête sur la fausse affaire d'espionnage du groupe automobile, s'estimant eux aussi victimes de fausses accusations.Lors d'une audition les 27 et 28 septembre dernier, Etienne Mars a affirmé que RRG "émettait de fausses factures à l'adresse des filiales européennes d'un montant déterminé", selon un rapport d'enquête de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) cité par le quotidien.

Fortis: Jean-Paul Votron va interjeter appel

L'ancien CEO de Fortis, Jean-Paul Votron, a décidé d'interjeter appel contre le jugement du tribunal d'Utrecht du 15 février dernier, qui faisait état d'une information incorrecte et trompeuse communiquée entre le 22 mai et le 26 juin 2008 par Fortis et ses anciens CEO et directeur financier au sujet de la solvabilité du bancassureur. Ce dernier, Gilbert Mittler, a également annoncé qu'il interjetterait appel, selon l'agence de presse néerlandaise, ANP.

Tribunal d’Utrecht: Fortis et deux anciens dirigeants ont trompé des investisseurs

Fortis et ses anciens CEO Jean-Paul Votron et directeur financier Gilbert Mittler ont communiqué à plusieurs reprises, entre le 22 mai et le 26 juin 2008, une information incorrecte et trompeuse au sujet de la solvabilité du bancassureur, a estimé le tribunal d'Utrecht, saisi par une série d'investisseurs.

Fortis et ses anciens CEO ont trompé les investisseurs

Fortis et ses anciens CEO Jean-Paul Votron et directeur financier Gilbert Mittler ont communiqué à plusieurs reprises, entre le 22 mai et le 26 juin 2008, une information incorrecte et trompeuse au sujet de la solvabilité du ...

PSA : bénéfice net divisé par deux

PSA Peugeot Citroën a annoncé mercredi un bénéfice net 2011 quasiment divisé par deux à 588 millions d'euros (-48%) et un renforcement de ses mesures d'économies "sans impact en termes d'emplois", selon le directeur financier du constructeur automobile.Le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 7% à 59,9 milliards d'euros mais son résultat opérationnel courant a reculé de 27% à 1,3 milliard d'euros, et celui de sa branche automobile, la plus importante, est passé dans le rouge avec une perte de 92 millions.

Ford recommence à distribuer un dividende

Nouveau signe de sa santé retrouvée, le constructeur automobile américain Ford a annoncé jeudi qu'il allait recommencer à distribuer un dividende trimestriel, ce qu'il n'avait pas fait depuis l'arrivée d'Alan Mulally à la tête du groupe il y a plus de cinq ans. Le dividende a été fixé à 5 cents par action, et il sera versé le 1er mars. Cela représente une dépense annuelle de 760 millions de dollars par an. Michaeli Itay, analyste de Citigroup, jugeait ce niveau de dépenses "conforme aux niveaux historiques des groupes équivalents" de Ford. La banque Morgan Stanley misait toutefois sur 1,2 milliard de dollars. Dans un communiqué jeudi, le président du numéro deux américain de l'automobile, Bill Ford, souligne que le groupe a fait "des progrès énormes pour réduire (sa) dette et générer des bénéfices et des flux de trésorerie réguliers" et que le conseil d'administration juge "important de partager les bénéfices de cette performance financière meilleure avec les actionnaires"."Nous avons démontré notre capacité à financer nos plans (stratégiques) et sommes convaincus que nous pouvons commencer à payer un dividende qui sera supportable tout au long des cycles économiques", a renchéri Lewis Booth, le directeur financier. Seul constructeur automobile américain à ne pas avoir fait faillite au plus fort de la crise en 2009, Ford avait toutefois traversé comme ses concurrents une période de forte crise à partir de 2006 alors qu'il accumulait les dettes et les pertes et que ses ventes reculaient aux Etats-Unis.

Airbus : la production de l’A340 stoppée

L'avionneur européen Airbus a annoncé jeudi qu'il abandonnait la production de son quadri-réacteur long-courrier A340, qui n'a jamais réussi à s'imposer face à son rival, le bi-réacteur 767 de Boeing."Nous avons accepté la réalité. Nous n'avions plus vendu d'A340 depuis près de deux ans", a déclaré le directeur financier d'Airbus, Hans Peter Ring, dans une présentation des résultats trimestriels de la maison mère d'Airbus, le groupe EADS.