Article tagué exercice

Les casinos s’adressent au Premier ministre

Les casinos français enregistrent un nouvel exercice négatif et demandent au Premier ministre Jean-Marc Ayrault de "débloquer" l'exploitation de nouveaux jeux et un aménagement de leurs horaires.Dans une lettre au Premier ministre datée du 20 décembre dont l'AFP a pris connaissance, les trois syndicats patronaux représentant les 196 casinos français annoncent que l'exercice du 1er novembre 2011 au 31 octobre 2012 s'est achevé sur une baisse de 1,8%.Dans leur courrier au Premier ministre, les présidents des trois syndicats (Casinos de France, Syndicat des casinos modernes de France et Association des casinos indépendants français) rappellent que le secteur (15.500 emplois directs) a connu depuis cinq ans une baisse de 20% de chiffre d'affaires.

Vinci : 1,4 millions pour le PDG

Le PDG de Vinci a exercé en décembre des stock-options pour un montant de 1,42 million d'euros, selon un avis de l'Autorité des marchés financiers (AMF) publié lundi.Selon une déclaration faite au gendarme boursier le 24 décembre, Xavier Huillard a racheté le 20 décembre 40.000 actions au prix unitaire de 35,58 euros. Le PDG du groupe de BTP avait déjà exercé des stock-options le 24 septembre en deux opérations : une première pour un montant de 403.600 euros au prix unitaire de 20,18 euros, et une deuxième pour un montant de 8.720,30 euros au prix unitaire de 15,035 euros. Il avait dans la foulée cédé les titres ainsi levés (20.580 actions) en deux fois pour un montant total de 711.096 euros.La différence entre le prix d'exercice de l'option et le prix de vente, soit 298.776 euros représente la plus-value encaissée par le dirigeant. Toujours selon des documents de l'AMF, Xavier Huillard avait aussi procédé à deux opérations similaires en juin, réalisant une plus-value de 750.465 euros au total (504.500 euros rachetés au prix unitaire de 20,18 euros et cédés à 31,94 euros pour 798.500 euros, et 645.033 euros rachetés au même prix et cédés pour 1,1 million).Au total, la rémunération du PDG de Vinci par le biais de l'exercice et de la revente de ces stock options atteint 1,05 million d'euros en 2012, selon un calcul de Reuters d'après les données de l'AMF.

Compétitivité: le crédit d’impôt à 4% en 2013

Le Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) sera de 4% de la masse salariale brute dès l'exercice 2013 avant de passer en vitesse de croisière à 6% en 2014, selon l'amendement au projet de budget rectificatif adressé mercredi aux parlementaires. Le taux de 6% sera atteint en 2014, avec une montée en charge sur deux ans au lieu de trois, ce qui constitue une accélération par rapport à ce qu'avait initialement prévu le gouvernement.

Olivier Chastel: « Le budget 2014 sera encore plus difficile »

REPORTERS"Nous avons cependant déjà pris des mesures qui se répercuteront sur 2014 à hauteur de 2,5 milliards. En d'autres termes, l'exercice 2013 participe déjà à l'effort que nous devrons accomplir en 2014".

Les petits cadeaux d’Ethias sur le First

Christophe BortelsCe n’est pas vraiment une surprise : les titulaires d’un compte First - qu’il s’agisse du produit fiscal ou d’épargne - pourront faire une croix sur une éventuelle participation bénéficiaire pour l’exercice 2012.

Ryanair revoit ses prévisions annuelles à la hausse

Ryanair a revu à la hausse ses prévisions de bénéfices pour l'exercice actuel, courant jusqu'en mars 2013. La ...

Budget: reprise des travaux ce dimanche à 11h

BelgaLe conclave budgétaire qui se penche sur la confection de l'exercice 2013 a interrompu ses travaux samedi soir peu avant 22h, après près de sept heures de réunion. "Les travaux avancent normalement", a-t-on indiqué. Ils évoluent selon les impératifs fixés par l'agenda européen.

La mort annoncée de Photo Hall

BelgaAu mois de juillet, l'entreprise a été mise sous protection judiciaire. Photo Hall a accusé une perte de 1,2 millions d'euros lors de l'exercice 2011.

L’Espagne dévoile un budget 2013 austère

APLe budget est attendu de pied ferme par tout le monde, dirigeants européens, marchés et Espagnols. Pour le gouvernement, l'exercice est très délicat.

Arca Patrimoine annonce un chiffre d’affaires stable

}ARCA PATRIMOINE, société du Groupe Premium et 2e courtier vie-épargne*, a enregistré un chiffre d’affaires stable à 17,8 millions d‘euros pour l’exercice 2010-2011, contre 18,2 millions d’euros pour l’exercice 2009-2010, malgré un contexte économique marqué par l’incertitude sur les marchés financiers. Une stabilité qui s’explique avant tout par une gestion rigoureuse et visionnaire depuis sa création en 1997 et, plus récemment, par une stratégie recentrée sur les produits de retraite PERP et Madelin dont le chiffre d’affaires a bondi de près de 40% en un an. Ces résultats s’expliquent également par les efforts fournis par le courtier depuis de nombreuses années en...


Valeo s’attaque à la rémunération de son DG

Le comité des rémunérations de Valeo a proposé lundi de durcir les critères d'attribution de la part variable du salaire de son directeur général pour l'encourager à améliorer en 2012 la performance boursière de l'équipementier automobile.Depuis le début de l'année, le titre Valeo a repris près de 7% après un plongeon de 28% en 2011, mais le groupe affiche toujours une valorisation moyenne inférieure à celle de la moyenne de ses concurrents.Le niveau de salaire variable attribué au directeur général Jacques Aschenbroich, plafonné à 120% de sa rémunération fixe, dépend de la manière dont il a atteint plusieurs objectifs quantitatifs et qualitatifs qui sont réexaminés à chaque début d'année. Le salaire fixe brut de Jacques Aschenbroich au titre de l'exercice 2011 s'est élevé à 879.167 euros.

Ubisoft renoue avec les bénéfices en 2011/12

L'éditeur de jeux vidéo Ubisoft a renoué avec les bénéfices sur l'exercice 2011/12 avec un résultat net de 37,3 millions d'euros et prévoit une progression de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel courant en 2012/13, selon un communiqué publié mardi.Le résultat net d'Ubisoft atteint 37,3 millions d'euros sur l'exercice achevé le 31 mars 2012, alors que la société avait affiché des pertes nettes à hauteur de 52,1 millions d'euros lors de l'exercice précédent, en raison d'importants frais de restructuration.Le chiffre d'affaires d'Ubisoft atteint 1,06 milliard d'euros contre 1,04 milliard sur l'exercice précédent, en hausse de 3,9% à taux de change constants. Les revenus provenant des "jeux pour joueurs passionnés" atteignent 578 millions d'euros, ceux des "jeux pour joueurs grand public" s'élevant à 483 millions d'euros.Le résultat opérationnel courant de la société atteint 56 millions d'euros, en hausse de 90% par rapport à 2010/11. La trésorerie s'établit à 84,6 millions d'euros contre 99,2 millions d'euros au 31 mars 2011.

Sony vise un retour au profit

Sony, qui a fait état jeudi d'une perte nette annuelle record de 4,42 milliards d'euros sur l'exercice 2011-2012, espère renouer avec un bénéfice opérationnel sur l'exercice en cours en réduisant de moitié ses pertes dans les téléviseurs. Le fabricant japonais d'électronique grand public a pâti ces dernières années d'un déclin de la demande de téléviseurs, d'une concurrence féroce de la part de Samsung et Apple et d'une compétitivité plombée par la vigueur du yen.Le titre Sony est tombé cette semaine à un plus bas de près d'un quart de siècle à la Bourse de Tokyo. La capitalisation du groupe s'élève autour de 15 milliards de dollars (11,6 milliards d'euros), ce qui représente près de 3% de celle d'Apple.

Nintendo présente des résultats dramatiques

Le géant japonais du jeu vidéo Nintendo a fait état jeudi de résultats financiers dramatiques pour l'exercice 2011-2012, affichant sa première perte annuelle recensée, du fait de l'essoufflement de sa gamme de consoles et d'un manque de jeux-vedettes pour dynamiser les ventes.

PSA : le directoire renonce à ses bonus

Le conseil de surveillance du constructeur automobile PSA Peugeot Citroën a approuvé la proposition du directoire de renoncer à toute part variable de rémunération au titre de l'exercice 2011, a annoncé mercredi le président du conseil Thierry Peugeot. "Aucune option d'achat d'actions, ni actions gratuites sous condition de performance, n'a été attribuée au directoire en 2011", a ajouté Thierry Peugeot à l'occasion de l'assemblée générale annuelle du groupe.