Article tagué gouvernement

Retraites : Moscovici évoque une réforme

Il faudra de nouveau revoir les régimes de retraite sous ce quinquennat pour les ramener à l'équilibre financier, a annoncé mercredi le ministre français de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici. Malgré la réforme de 2010, le déficit des régimes de retraite devrait atteindre 18,8 milliards d'euros en 2017, contre 14 milliards en 2011, estime le Conseil d'orientation des retraites."Il me semble qu'il faudra en effet revenir sur le sujet", a déclaré Pierre Moscovici sur RTL. "Oui il y aura sans doute une (réforme), mais il faudra que ses paramètres soient des paramètres justes", a-t-il ajouté, disant vouloir prendre en compte les paramètres financiers et de fond, et soulignant qu'une nouvelle réforme n'aurait pas la "même philosophie" que celle du gouvernement de François Fillon. La précédente majorité avait décidé en 2010 de relever progressivement l'âge minimum légal à 62 ans pour effacer le déficit des régimes de retraite à l'horizon 2018. Le ministre de l'Economie et des Finances a estimé mercredi qu'il y aurait une concertation sur le sujet d'ici mi-2013.

Spéculation: Matignon s’y attaque mais pas trop

3' CHRONO - Le gouvernement présente mercredi sa réforme pour réduire les risques de krach bancaire.

Matignon concocte son régime pour l’administration

3' CHRONO - Le gouvernement débute mardi la "modernisation de l'action publique" contre les déficits publics.

Emplois d’avenir: l’objectif atteint en 2013

L'objectif du gouvernement de créer 100.000 emplois d'avenir en 2013 sera atteint, a estimé lundi le ministre du Travail Michel Sapin, qui a toutefois dit ne pas vouloir "faire du chiffre" au détriment d'un accompagnement "de qualité" pour les jeunes peu qualifiés."On a fixé un objectif de 100.000, je pense que cet objectif sera atteint", a déclaré Michel Sapin à Lille, en marge du congrès des 30 ans des missions locales, ouvert lundi et qui sera clôturé mardi par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Les missions locales ont été chargées de mettre en oeuvre ces emplois d'avenir, ouverts depuis le 1er novembre aux jeunes peu qualifiés et aux décrocheurs, mais les syndicats craignent une pénurie d'offres des employeurs.

Les 27 avancent au pas de course sur l’union bancaire

Les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 ont fixé, dans la nuit de jeudi à vendredi, un calendrier serré pour la ...

Après l’accord sur la supervision, les 27 avancent au pas de course sur l’union bancaire

reportersLes chefs d'Etat et de gouvernement des 27 ont fixé, dans la nuit de jeudi à vendredi, un calendrier serré pour la finalisation d'une union bancaire européenne.

Après l’accord sur la supervision, les 27 avancent au pas de course sur l’union bancaire

reportersLes chefs d'Etat et de gouvernement des 27 ont fixé, dans la nuit de jeudi à vendredi, un calendrier serré pour la finalisation d'une union bancaire européenne.

Reconduction de la prime de Noël en 2013

La prime de Noël, aide exceptionnelle versée aux plus démunis en fin d'année, qui a été pérennisée dans le budget 2013, atteindra 152,45 euros pour une personne seule, a indiqué jeudi le ministère en charge de la lutte contre l'exclusion dans un communiqué.Le financement de la prime de Noël, accordée aux bénéficiaires de minima sociaux - RSA, allocation spécifique de solidarité retraite (ASS), allocation équivalent retraite (AER) et allocation transitoire de solidarité (ATS) - est désormais assuré via une hausse des prélèvement sociaux sur le capital. Son montant est fixé à 152,45 euros pour une personne seule (228,67 euros pour un couple). Il augmente en fonction du nombre d'enfants à charge (atteint par exemple 442,10 euros pour un couple avec 4 enfants).La prime de Noël avait été attribuée pour la première fois en 1998 par le gouvernement Jospin sous la pression de mouvements de chômeurs, qui réclament depuis des années qu'elle soit sensiblement augmentée et que le champ de ses bénéficiaires soit élargi.

La fin d’une attente de 8 à 9 ans, dixit Brussels Airlines

La décision du gouvernement de dégager 20 millions d'euros pour soutenir le secteur aérien face à la concurrence ...

100.000 nouveaux emplois verts en trois ans en France

L'objectif du gouvernement de créer 100.000 emplois en trois ans dans l'économie verte, notamment dans les secteurs de ...

RSA : vers une hausse de 10 % en 5 ans

Selon l'AFP, qui cite des sources proches du dossier, le gouvernement pourrait annoncer mardi une hausse du RSA de 10 % en cinq ans. Jean-Marc Ayrault doit faire mardi des propositions pour lutter contre la pauvreté, lors de la clôture de la conférence nationale sur le sujet.>> A LIRE : les grands axes du plan de lutte contre la pauvreté

Des mesures dans le bon sens mais insuffisantes

Les mesures décidées par le gouvernement dans le cadre du budget 2013 vont dans le bon sans, mais, étant donné la ...

El Pais réclame d’urgence le sauvetage de l’UE

Le quotidien espagnol El Pais a appelé lundi le gouvernement à demander "sans attendre" l'aide financière de l'Union ...

Le gaz augmentera de 2,4 % l’an prochain

Invitée de la matinale de France Inter, la ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Delphine Batho, a confirmé la hausse des tarifs du gaz au premier janvier prochain. Elle devrait être de 2,4 %. Parallèlement, la ministre a annoncé que les tarifs sociaux, qui permettent aux ménages les plus fragiles de bénéficier de prix plus abordables pour l'électricité et le gaz, seraient étendus à 830.000 personnes."Si on appliquait les factures de rattrapage laissées par le précédent gouvernement et par les décisions récentes du Conseil d'Etat, on aurait dû appliquer au 1er janvier prochain une hausse de 4,0%", a-t-elle expliqué. "Nous avons demandé à GDF de renégocier ses contrats d'approvisionnement. Donc c'est ce qui permet de limiter ce mouvement à 2,4%", a-t-elle ajouté.

KBC va rembourser 3 milliards d’€ d’aides publiques

BELGALa bancassureur KBC a annoncé lundi le "remboursement accéléré complet", le 17 décembre 2012, d'un montant de 3 milliards d'euros d'aides publiques au gouvernement fédéral belge, montant auquel s'ajoute une prime de 15% s'élevant à 0,45 milliard d'euros.