Article tagué premier ministre

Les casinos s’adressent au Premier ministre

Les casinos français enregistrent un nouvel exercice négatif et demandent au Premier ministre Jean-Marc Ayrault de "débloquer" l'exploitation de nouveaux jeux et un aménagement de leurs horaires.Dans une lettre au Premier ministre datée du 20 décembre dont l'AFP a pris connaissance, les trois syndicats patronaux représentant les 196 casinos français annoncent que l'exercice du 1er novembre 2011 au 31 octobre 2012 s'est achevé sur une baisse de 1,8%.Dans leur courrier au Premier ministre, les présidents des trois syndicats (Casinos de France, Syndicat des casinos modernes de France et Association des casinos indépendants français) rappellent que le secteur (15.500 emplois directs) a connu depuis cinq ans une baisse de 20% de chiffre d'affaires.

Emplois d’avenir: l’objectif atteint en 2013

L'objectif du gouvernement de créer 100.000 emplois d'avenir en 2013 sera atteint, a estimé lundi le ministre du Travail Michel Sapin, qui a toutefois dit ne pas vouloir "faire du chiffre" au détriment d'un accompagnement "de qualité" pour les jeunes peu qualifiés."On a fixé un objectif de 100.000, je pense que cet objectif sera atteint", a déclaré Michel Sapin à Lille, en marge du congrès des 30 ans des missions locales, ouvert lundi et qui sera clôturé mardi par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Les missions locales ont été chargées de mettre en oeuvre ces emplois d'avenir, ouverts depuis le 1er novembre aux jeunes peu qualifiés et aux décrocheurs, mais les syndicats craignent une pénurie d'offres des employeurs.

La réforme de la zone euro doit préserver le dialogue social

Le Premier ministre belge Elio Di Rupo a appelé à ce que la réforme de la zone euro, qui sera discutée jeudi soir au ...

Pauvreté : les mesures chiffrées à 2,5M€

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a chiffré mardi entre 2 et 2,5 milliards d'euros d'ici à 2017 le coût de l'"effort supplémentaire" des mesures contre la pauvreté annoncées lors d'une conférence de presse. "Je peux donner une indication sur l'ensemble (des mesures) à la fin du quinquennat, quand toutes ces mesures auront pris leur ampleur (...) C'est quand même un effort supplémentaire de 2 milliards, 2,5 milliards d'euros à la fin du processus", a indiqué le Premier ministre.

450 euros/mois pour les jeunes en insertion

Un contrat d'insertion destiné à terme à 100.000 jeunes non qualifiés sera créé à la "rentrée 2013", assorti d'une allocation à hauteur du RSA socle (environ 450 par mois), a annoncé mardi le Premier ministre Jean-Marc Ayrault lors de la conférence sur la pauvreté.Cette "garantie jeunes" consistera en "un contrat d'un an renouvelable signé entre le jeune (...) et le service public de l'emploi", a-t-il ajouté, précisant que le jeune "bénéficiera alors, pendant ses périodes d'inactivité d'une garantie de ressources d'un niveau équivalent au RSA" socle.

Le Premier ministre grec table sur un rachat de la dette

Le Premier ministre grec Antonis Samaras s'est dit "convaincu" dimanche soir qu'il serait en mesure d'annoncer un succès de ...

Florange : Ayrault est « humilié », « laminé »

REVUE DE PRESSE – Les médias tirent à boulets rouges sur l'exécutif, surtout le Premier ministre.

Mittal a « enfumé tout le monde » (E. Martin)

Le retrait par ArcelorMittal du projet Ulcos, annoncé jeudi par la Commission européenne, montre que le groupe industriel "a enfumé tout le monde", s'est emporté le leader syndical Edouard Martin (CFDT).Cette annonce signe "l'arrêt de mort de la filière liquide", dont font partie les hauts fourneaux lorrains, a ajouté M. Martin, contacté par l'AFP alors qu'il rentrait de Paris où il avait participé la veille à une réunion avec le Premier ministre.>> LIRE AUSSI : ZOOM - Le projet Ulcos, une illusion?

Florange : Ayrault « assume la décision »

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé sur RTL qu'il assumait "la décision qui a été prise" sur le dossier Florange, ajoutant qu'une nationalisation du site, qu'il a écartée, aurait coûté "plus d'un milliard d'euros".>> VOIR AUSSI : L'édito éco - Le seul accord possible"J'assume la décision qui a été prise" dans l'accord passé vendredi dernier avec ArcelorMittal, a-t-il dit, ajoutant que toutes les options avaient été "examinées", y compris une nationalisation temporaire qui aurait coûté "plus d'un milliard d'euros".>> LIRE AUSSI : Florange : le dialogue de sourds continue

Juncker quittera son poste fin 2012

Le Premier ministre luxembourgeois, Jean-Claude Juncker, a confirmé lundi vouloir quitter la présidence de l'Eurogroupe d'ici la fin de l'année ou le début de l'année 2013 et a demandé aux ministres des Finances de la zone euro de lui chercher un remplaçant."Lors de la reconduction de mon mandat, j'avais dit que je partirais (à ce moment-là). J'ai donc demandé aux membres de l'Eurogroupe de chercher un autre ministre" pour me remplacer, a affirmé Jean-Claude Juncker lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Florange : l’accord « en phase de rédaction »

Les services du Premier ministre Jean-Marc Ayrault souhaitent "aboutir rapidement à un accord" avec ArcelorMittal, mais reste "prudent" au sujet de Florange. L'accord "est en phase de rédaction", assure Matignon, précisant néanmoins qu'aucune garantie d'accord final ne pouvait être donnée à ce stade.Des informations de presse non confirmées à Reuters faisaient état vendredi d'un investissement de 180 millions d'euros dans le site de Florange.

Florange : « pas de plan social, ni de nationalisation »

"Il n'y aura pas de plan social à Florange", a assuré vendredi soir le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. "ArcelorMittal investira 180 millions d'euros" dans le site a-t-il ajouté. "Il y aura maintien en état des hauts fourneaux de Florange dans l'attente du projet Ulcos", a-t-il poursuivi.Le projet "Ulcos", pour "Ultra-Low Carbon dioxide Steelmaking", en français "Processus sidérurgiques à très basses émissions de CO2", est un dispositif qui vise à transformer l’usine d’ArcelorMittal en une vitrine en matière de limitation d'émission de gaz carbonique."Le gouvernement utilisera tous les moyens nécessaires en cas de non respect de l'accord", a insisté le Premier ministre. Pour l'heure : le gouvernement a "écarté la nationalisation transitoire" au regard "des engagements" de Mittal.

Florange : la nationalisation est écartée

"Il n'y aura pas de plan social à Florange", a cependant assuré le Premier ministre.

Hollande et Cameron tentent de débloquer les négociations

Le président français François Hollande et le Premier ministre britannique David Cameron se sont rencontrés vendredi ...

Di Rupo juge la proposition de Van Rompuy insuffisante

Le Premier ministre Elio Di Rupo a jugé vendredi, lors de son arrivée au Juste Lipse en vue de la reprise du sommet ...