Article tagué salaire minimum

Smic : augmentation de 0,3% au 1er janvier

Le salaire minimum augmentera de 0,3% au 1er janvier, à 9,43 euros bruts l'heure, selon plusieurs membres de la réunion de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC).>> A LIRE AUSSI - Smic : un (mini) toilettage en vueCette revalorisation, annoncée par le ministre du Travail, Michel Sapin, devant la CNNC, correspond à la stricte augmentation légale, après une hausse de 2% au 1er juillet, dont un coup de pouce de 0,6%.

Smic : un (mini) toilettage en vue

L'exécutif devrait annoncer une refonte du calcul du salaire minimum, moins ambitieuse que prévue.

Smic : pas de nouveau coup de pouce (Sapin)

"Il n'y aura pas de nouveau coup de pouce du Smic à le rentrée", a indiqué dimanche Michel Sapin, ministre du Travail, invité du Grand Rendez-vous Europe 1- i>Télé/Le Parisien-Aujourd'hui en France. Mais sera proposé à terme "de modifier le Smic pour s'adapter au fait que tout le monde" n'est pas égal devant l'inflation a-t-il déclaré, sans plus de précision. Quand au calcul du Smic selon la croissance, "ce n'est pas le moment" d'après Michel Sapin. Mais la réforme deviendra nécessaire quand la croissance sera repartie estime-t-il.Le salaire minimum ne devrait augmenter que faiblement au 1er janvier prochain, selon Les Echos, qui s’appuient sur "les dernières données permettant de calculer la revalorisation automatique". Le quotidien économique estime que le Smic horaire brut sera revalorisé de 0,3%, passant de 9,40 euros aujourd'hui à 9,43 euros le mois prochain. Le Smic mensuel brut, sur la base des 35 heures s'établirait ainsi à 1.429,97 euros. Cette faible revalorisation s'explique en partie par une hausse limitée des prix à la consommation (-0,2% en novembre; +1,4% sur un an).

Smic : pas de nouveau coup de pouce (Sapin)

"Il n'y aura pas de nouveau coup de pouce du Smic à le rentrée", a indiqué dimanche Michel Sapin, ministre du Travail, invité du Grand Rendez-vous Europe 1- i>Télé/Le Parisien-Aujourd'hui en France. Mais sera proposé à terme "de modifier le Smic pour s'adapter au fait que tout le monde" n'est pas égal devant l'inflation a-t-il déclaré, sans plus de précision. Quand au calcul du Smic selon la croissance, "ce n'est pas le moment" d'après Michel Sapin. Mais la réforme deviendra nécessaire quand la croissance sera repartie estime-t-il.Le salaire minimum ne devrait augmenter que faiblement au 1er janvier prochain, selon Les Echos, qui s’appuient sur "les dernières données permettant de calculer la revalorisation automatique". Le quotidien économique estime que le Smic horaire brut sera revalorisé de 0,3%, passant de 9,40 euros aujourd'hui à 9,43 euros le mois prochain. Le Smic mensuel brut, sur la base des 35 heures s'établirait ainsi à 1.429,97 euros. Cette faible revalorisation s'explique en partie par une hausse limitée des prix à la consommation (-0,2% en novembre; +1,4% sur un an).

Smic : irrégularités dans une branche sur deux

Trois mois après le dernier relèvement du Smic, 91 branches (52%) affichent encore un premier niveau de salaire inférieur au salaire minimum et le ministère du Travail a annoncé lundi une série de mesures pour contraindre les 14 plus récalcitrantes à revaloriser leurs grilles.Parmi ces 91 branches non conformes, 70% ont "engagé" ou "programmé" des négociations pour "actualiser leurs grilles" depuis juillet, a souligné le ministère à l'issue d'un comité de suivi destiné à faire le point sur la situation au regard du Smic des 175 branches de plus de 5.000 salariés. Les grilles n'étant pas automatiquement ajustées, chaque hausse du Smic fait passer sous le Smic le "coefficient" (salaire en bas de grille) d'un certain nombre de branches. Ce fut le cas d'une centaine de branches au 1er juillet.Un minima inférieur ne signifie pas que des salariés sont payés sous le Smic.Les employeurs sont tenus de verser le minimum légal. Ils peuvent ajouter dans la rémunération primes et avantages en nature. Mais l'obsolescence des grilles "bride" l'ensemble des salaires, soulignent les syndicats. La Direction générale du Travail va demander à la trentaine de branches "n'ayant pas à ce jour engagé de négociations" de "réunir sans délai" leur commission paritaire (syndicats-patronat), selon le communiqué.

Le patron d’H&M demande au Bangladesh d’augmenter ses ouvriers

Le patron du géant suédois de l'habillement Hennes & Mauritz (H&M), Karl-Johan Persson, a appelé le gouvernement du Bangladesh à relever le salaire minimum dans les ateliers du pays où des petites mains ...

Magnette : « La note de Van Rompuy ? Déséquilibrée ! »

REPORTERS"C'est très vague: rien sur le salaire minimum, sur la taxe sur les transactions financières"

La FGTB veut que le salaire minimum soit augmenté de 10%

A l'occasion du 1er mai, le président de la FGTB Rudy De Leeuw appelle lundi les employeurs, dans De Morgen, à relever le salaire minimum de 10%.

La FGTB plaide pour une hausse de 10% du salaire minimum

A l'occasion du 1er mai, le président de la FGTB Rudy De Leeuw appelle lundi les employeurs, dans De Morgen, à relever le salaire minimum de 10%. Pour un travailleur à temps plein, à partir de 21 ans, cette hausse ...

La FGTB entend rehausser le salaire minimum

ISOPIXLe président de la FGTB plaide pour une hausse de 10% du salaire minimum.

Le Smic passe à 9,19 euros l’heure

9,19 euros brut de l'heure. Voici le nouveau tarif du Smic à compter du 1er décembre 2011, soit une hausse de 2,1% calquée sur celle de l'inflation. Le Smic s'élève désormais à 1.393,82 euros brut par mois, soit une augmentation d'un peu plus de 28 euros.Le décret a été publié mercredi au Journal officiel. "Le montant du salaire minimum de croissance applicable en métropole, dans les départements d’outre-mer et dans les collectivités d’outre-mer de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin et de Saint-Pierre-et-Miquelon s’établira, à compter de cette date, à 9,19 euros de l'heure", indique le décret.

Le Smic sera revalorisé au 1er décembre

Au 1er décembre prochain, le Smic va être revalorisé automatiquement de 2,1%. Et ce, en raison d'une augmentation de l'inflation de 2,1% sur un an.Concrètement, le salaire minimum passera à 1393,82 euros brut par mois contre 1365 euros précédemment, selon la direction générale du travail (DGT).

Le Vietnam va augmenter le salaire minimum

Les salaires minimum augmenteront jusqu'à près de 50% dans les grandes villes vietnamiennes à partir du 1er octobre, une mesure destinée à faire face à l'une des inflations les plus élevées de la planète.Selon une décision publiée lundi soir par le gouvernement communiste, le salaire minimum des travailleurs à Hanoï et Ho Chi Minh-Ville devra être d'au moins deux millions de dongs par mois (66 euros).

Smic : hausse d’environ 2% au 1er juillet

Le Smic devrait augmenter autour de 2% au 1er juillet prochain, a déclaré lundi Christine Lagarde, ministre de l'Economie, interrogée sur LCI, une conséquence mécanique de l'évolution des prix. "Il est très probable effectivement qu'on aura une augmentation du Smic de 2% au 1er juillet. Maintenant, est ce que cela va être pile poil 2% ? C'est prématuré de vous donner un chiffre précis, mais c'est de cet ordre-là probablement", a déclaré Christine Lagarde. Le Smic a déjà enregistré une hausse de 1,6% le 1er janvier. Le salaire minimum actuel est de 9 euros brut de l'heure, soit un Smic à 1.365 euros.

Le SMIC pourrait augmenter de 2%

Le SMIC pourait augmenter de 2% au 1er juin ou au 1er juillet pronostiquent vendredi Les Echos, en raison de la hausse de l'inflation qui devrait franchir le cap des 2%. Cette revalorisation du SMIC est automatique, selon le code du Travail, quand la hausse des prix atteint 2% en glissement depuis la dernière revalorisation de ce salaire minimum. Le salaire minimum actuel est de 9 euros brut de l'heure, soit 1.365 euros mensuels. Il pourrait passer à 1.392 euros, avec un salaire horaire de 9,18 euros.