Article tagué urgence

Déficit 2013: Ayrault maintient les prévisions

En marge d'une visite d'un centre d'hébergement d'urgence à Paris, Jean-Marc Ayrault a affirmé samedi que la France maintenait ses prévisions de croissance (+0,8%) et de déficit public (3% du PIB) pour l'année 2013. "Oui, nous les maintenons parce que c'est un objectif indispensable", a déclaré le Premier ministre. Vendredi pourtant, le FMI a estimé que la France ne parviendrait pas à ramener son déficit public sous la barre des 3%.

Électricité : hausse de 2,5% en janvier

Le prix de l'électricité augmentera de 2,5% au 1er janvier en raison de la hausse de la contribution aux charges de service public de l'électricité (CSPE), une taxe qui finance notamment les énergies renouvelables, a annoncé le ministère de l'Ecologie et de l'Energie mercredi.>> A LIRE - Énergie : l'urgence d'une trêve hivernaleComme la réglementation le lui permet, le gouvernement a plafonné à 3 euros du mégawattheure la hausse de cette CSPE, alors que la hausse aurait dû être beaucoup plus élevée (+8,30 euros), selon la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Le MSE conforme aux traités européens

Le Fonds de secours de la zone euro (MES) est conforme aux traités européens, a annoncé mardi la Cour européenne de justice. La Cour a rejeté une plainte déposée par un député de gauche irlandais, Thomas Pringle, qui estimait que le MES, institué par les 17 Etats de la zone euro en février 2012, n'avait pas été adopté dans les règles.Le droit de l'UE ne s'oppose pas à la conclusion et à la ratification du traité instituant le MES par les Etats dont la monnaie est l'euro, a décidé la Cour de Luxembourg. L'arrêt de la Cour stipule que l'examen des conditions d'adoption du MES "n'a révélé aucun élément de nature à affecter la validité" de la décision prise par les Etats de la zone euro.Le MES, qui pourrait entrer en vigueur le 1er janvier prochain, sous réserve d’avoir été approuvée par les 17 États membres concernés, vise à remplacer à terme le Fonds européen de stabilité financière (FESF) et le Mécanisme européen de stabilisation financière (MESF). Ces deux dispositifs temporaires avaient été mis en place d’urgence, en 2010, pour venir en aide à la Grèce, à l’Irlande et au Portugal.

Merkel refuse de tomber dans la précipitation

Face à l'urgence d'agir pour tenter de surmonter définitivement la crise de la dette préconisée par certains responsables européens, la chancelière Angela Merkel a répété mardi sa ...

Merkel veut prendre son temps, Draghi affiche son optimisme

A contre-courant de l'urgence d'agir préconisée par certains responsables européens, la chancelière Angela Merkel a répété mardi sa préférence pour un tempo plus lent, alors que de ...

Sortie de l’euro: l’Europe n’entend pas jouer au « scénariste de films catastrophe »

La Commission européenne a réaffirmé mardi sa volonté de voir la Grèce rester dans l'euro, malgré les spéculations intensives dans les médias sur la confection secrète de plans d'urgence. Selon des sources anonymes citées par l'agence Reuters, les Européens travaillent actuellement à des plans prévoyant la suspension de libre circulation des personnes et des capitaux en cas d'abandon précipité de l'euro.

Les Tchèques votent le MES

Les députés tchèques ont ratifié mardi le traité créant le Mécanisme européen de stabilité financière (MES), fonds de soutien permanent dont se dote l'Union européenne.Le Mécanisme européen de stabilité, qui doit entrer en vigueur au 1er juillet, succédera à terme au Fonds européen de stabilité financière (FESF), le premier instrument conçu par les Européens pour parer à l'urgence des crises en Grèce, en Irlande et au Portugal. Plusieurs pays doivent encore le ratifier, dont l'Allemagne

Grèce : plans d’urgence des banques françaises

Les banques françaises, qui font partie des établissements bancaires étrangers les plus exposés à la Grèce, préparent dans le plus grand secret des plans d'urgence dans l'éventualité d'une sortie de la République hellénique de la zone euro, ont indiqué des sources informées des préparatifs. D'après des responsables de la zone euro, le comité de préparation de l'Eurogroupe avait demandé aux gouvernements de la zone de préparer chacun de leur côté des plans d'urgence pour se préparer au retour de la drachme en Grèce. "Chaque banque a désormais une équipe spéciale chargée de regarder les conséquences possibles d'un retour de la drachme", a dit à Reuters un banquier parisien sous couvert d'anonymat.

Mariani: « L’avenir de Dexia dépendra des garanties et des banques centrales »

Actuellement, Dexia bénéfice encore de 12 milliards d'euros de crédits d'urgence auprès des banques centrales et s'est en outre refinancé pour quelque 40 milliards d'euros auprès de la Banque centrale européenne.

L’aide pour la Grèce doit être bouclée cette nuit

Le ministre des Finances et vice-Premier ministre, Steven Vanackere, a affirmé lundi matin ne "voir aucune alternative" à l'approbation par l'Union européenne d'un deuxième prêt d'urgence de 130 milliards ...

Édito: Mettre fin à l’impro

AFP Internet / afp.comL’urgence du moment, au sein de la zone euro, n’est plus à vilipender les "méchantes" agences de notation comme certains hauts dirigeants européens ont encore pu le faire depuis vendredi soir et l’annonce - aux allures de coup de massue - de la dégradation des notes financières de neuf pays du Vieux continent.

Sécurité sur le rail: la SNCB présente un plan de 3,7 milliards d’euros

Les patrons de la SNCB et d'Infrabel ont présenté mercredi devant la commission parlementaire "Buizingen" un plan d'investissements estimé à 3,7 milliards d'euros pour couvrir l'ensemble du rail belge de systèmes de contrôle de la vitesse des trains et d'arrêt d'urgence d'ici 2022-2023.


Le secteur public grec gravement touché par la crise

La Grèce prévoit de mettre en chômage technique, avec salaire réduit, quelque 30.000 employés du secteur public d'ici la fin de l'année, une mesure destinée à réduire d'urgence ses ...

Grèce: 30 000 employés du secteur public en moins pour tenter de combler le déficit

La Grèce prévoit de mettre en chômage technique, avec salaire réduit, quelque 30.000 employés du secteur public d'ici la fin de l'année, une mesure destinée à réduire d'urgence ses dépenses et déficits publics.


Conseil des ministres sur la Grèce avant l’Eurogroupe lundi

Le Premier ministre grec Georges Papandréou préside dimanche en fin d'après-midi une réunion d'urgence du conseil des ministres pour fixer le délicat plan de réduction de la fonction publique ...