Dans cet accord valable pour les cinq prochaines années, Air France s’engage notamment à embaucher 500 personnels navigants commerciaux et à limiter l’expansion de sa nouvelle compagnie, Boost.