"Peu de gens ont réalisé que depuis le discours de Mario Draghi (patron de la Banque centrale européenne, BCE), tout a changé en Europe", a déclaré l'économiste Jacques Attali, vendredi matin sur Europe1.Et Jacques Attali de se montrer plus explicite, soulignant le poids de cette décision, alors que la BCE se refusait jusqu'à présent à toute intervention : "il a décidé, et c’est vraiment une nouvelle considérable, d’acheter absolument tout ce qui était sur les marchés. La Banque centrale a mis plus d’argent pour sauver l’euro que la banque centrale américaine ne met pour sauver le dollar, c’est immense, c’est un changement absolument radical"."Tout le monde emprunte facilement aujourd’hui, tout simplement parce que la planche à billet s’est mise à fonctionner. C’est uniquement une façon pour la BCE de donner du temps aux gouvernements pour mettre de l’ordre", a-t-il ajouté.