« Il faut réfléchir à une façon de faire payer ces poids lourds », affirme la ministre des Transports dans un entretient aux Echos à paraître mercredi.