Selon « Le Canard Enchaîné » à paraître mercredi, la Cour des comptes évalue à neuf milliards d’euros l’argent manquant pour respecter les engagements de la France.