Il tiendra ses engagements. Le groupe sidérurgique ArcelorMittal a annoncé vendredi que les premiers investissements sur le site lorrain de Florange seraient engagés dès le premier trimestre 2013. Une semaine après l'accord conclu avec le gouvernement français, il précise dans un communiqué que le détail de ces investissements sera précisé le 13 décembre prochain lors d'un comité central d'entreprise. La décomposition des investissements, d'un montant de 180 millions d'euros sur cinq ans, sera "accompagnée d'un calendrier prévisionnel dont les éventuelles adaptations ultérieures seront également communiquées au comité."Le groupe réaffirme son engagement en matière de développement de nouvelles technologies de production, notamment le programme d'acier "vert" Ulcos. Il propose pour le projet européen Ulcos "la mise en place d'un comité de pilotage des travaux de recherche et de validation technologique. "Il y invitera le sous-préfet de Thionville François Marzoratti, président du comité de suivi de l'accord, et un ou plusieurs experts issus notamment de la région Lorraine.