Menacés de liquidation, plus d’une centaine de salariés de l’équipementier automobile creusois se sont rassemblés vendredi, près de Bercy.