Le marché français des services mobiles a représenté un poids économique de plus de 1,2 milliard d'euros en 2010. C'est ce que révèle une étude réalisée par le cabinet Solucom pour l'Association française du multimédia mobile (AFMM). Cette dernière estime que ce développement s’inscrit dans un contexte de démocratisation des usages et de l’accès à l’Internet mobile (37,2% des équipés mobile sont des mobinautes) et de "smartphonisation" de la société (31,4% des équipés mobiles possèdent un téléphone intelligent)i. En 2010, ce marché a fait travailler près de 10.000 personnes.