Selon la Cour des comptes, la société exploitant de l’aéroport de Beauvais s’est privée d’environ 85 millions d’euros de produits.