« Nous nous sommes contentés de nommer un service qui jusqu’à présent n’avait pas de nom », a expliqué le président de la SNCF.