L'Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) a émis deux directives de navigabilité recommandant de changer les sondes mesurant l'angle d'attaque et d'incidence sur les long-courriers A330 et moyen-courriers A320 d'Airbus après un incident en vol d'une compagnie asiatique. Ces directives, une publiée lundi et l'autre début décembre, recommandent de changer ces sondes (AoA) et introduisent des procédures à engager par les pilotes dans le cas où un incident similaire se produirait.Selon un porte-parole de l'AESA, la directive publiée lundi rend obligatoire d'introduire avant le prochain vol la révision temporaire du manuel de vol des A320 développés par Airbus pour prendre en compte la nouvelle procédure d'urgence définie par l'avionneur en cas de blocage simultané de plusieurs de ces sondes. Un porte-parole d'Airbus a précisé que les modifications des sondes devaient être effectuées dans les trois mois concernant les A330. Le délai pour les A320 n'a pas encore été précisé, selon lui. Il a également assuré que seul un petit nombre d'avions étaient équipés de ces sondes, qui sont développées par le groupe Thales.