« Ces sanctions répriment plusieurs insuffisances importantes, constatées lors d’un contrôle réalisé en 2015″, a indiqué vendredi l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).