L’État a l’intention de céder pour 10 milliards d’euros de participations, afin de financer l’innovation.