L’association écologiste considère que les sommes perçues par EDF serviront à  »faciliter le financement » par le groupe de son projet jugé risqué d’Hinkley Point et non à financement le développement de l’entreprise.