La justice accorde un délai à Castorama, attaqué en justice par FO pour ouverture illégale le dimanche, d'après Le Figaro. La chaîne aura jusqu'au 15 mars pour obtenir les autorisations nécessaires pour que ses deux magasins de Seine-Saint-Denis soient ouverts le dimanche."L'enseigne de bricolage se retrouve de nouveau au tribunal mardi prochain et sera, avec Leroy Merlin, face à Bricorama qui l'a assignée pour concurrence déloyale", rappelle le site du quotidien.>> LIRE AUSSI : Dimanche : Castorama veut changer la loi