La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé lundi dans un entretien télévisé qu'elle ne pouvait pas lever l'alerte sur la crise de la zone euro. "Je ne peux pas encore lever l'alerte complètement, je suis prudemment optimiste", a souligné la chancelière, réagissant ainsi indirectement aux propos du Français François Hollande qui a assuré que la crise de l'euro était "derrière nous".